zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

Reblochon fermier, lait cru

9,40 €
TTC

Le reblochon fermier vient de Savoie, il est crémeux avec un goût de noisette.
Fromage au lait cru de vache à partir de 37,60€/kilo.

Choix
Quantité

Les conseils du fromager

Toujours garder le fromage dans son papier d'origine pour une conservation plus longue, bien choisir un reblochon de préfèrence fermier, il faut qu'il soit ferme au touché, pour le déguster sur un plateau de fromage et mou pour le manger en tartiflette.
  • Transport réfrigéré entre 0 et 4° degrés Transport réfrigéré entre 0 et 4° degrés
  • Frais de port offerts à partir de 60 € ! Frais de port offerts à partir de 60 € !
  • Prix compétitif ! Prix compétitif !

Reblochon ou Reblochon de Savoie est une appellation désignant un fromage français produit dans la Savoie et la Haute-Savoie.

Cette appellation d'origine provient du massif des Bornes - vallée de Thônes, du massif des Aravis et de micro-régions comme le val d'Arly. Cette appellation bénéficie d'une AOC depuis le premier décret du 7 août 1958, complétée en 1976, 1986, 1990 et 1991.
Son nom vient du terme savoyard ré-blocher signifiant au XVIe siècle « traire une deuxième fois , ou râblasse, d'un nom donné à une fraude locale, mais la pratique serait plus ancienne.

La tradition veut que les fermiers du massif fissent une première traite pour le propriétaire (en général les abbayes), et une deuxième traite une fois la nuit tombée pour leur propre compte.

Il semble en effet que dès la Renaissance, les fermages, dus en nature, aient été calculés en fonction du volume de lait trait. Le propriétaire ou son contrôleur vérifiait la traite pour en déduire le nombre de fromages dûs par le fermier. Pour réduire sa redevance, celui-ci avait donc intérêt à faire une traite incomplète, qu'il achevait une fois le contrôleur parti.

Ce lait de deuxième traite, peu abondant mais riche en crème, possède un taux de matières grasses supérieur et est donc de meilleure qualité. Au XVIe siècle, on l'appelait aussi « fromage de dévotion » lorsqu'il était offert aux Chartreux de la vallée de Thônes, en remerciement de leur bénédiction sur les chalets des paysans.

Il faut en moyenne quatre litres de lait cru et entier pour fabriquer un reblochon de 500 grammes. En fruitière, après la collecte et le mélange des laits réfrigérés contenus dans les tanks des agriculteurs ou paysans, ceux-ci sont versés dans les cuves de la laiterie, puis réchauffés à une température d'environ 37 °C.

On y ajoute ensuite de la présure naturelle afin dobtenir le caillé, qui est délicatement découpé en petits grains à laide dun tranche-caillé. Les grains de caillé ainsi obtenus sont répartis dans des moules.Le fromager pose alors la pastille de caséine qui distingue le reblochon laitier ou fruitier et le reblochon fermier (et qui, selon la croyance populaire, porte chance à qui la mange).

Une pastille rouge indique un reblochon laitier ou fruitier, une pastille verte un reblochon fermier, dont la qualité est garantie par l'Union syndicale des Producteurs de Reblochon Fermier (UPRF) .Le fromage est ensuite soumis à un poids destiné à le presser pour terminer légouttage et éliminer lexcédent de petit-lait. Après plus dune heure de pressage, pendant laquelle le fromage est retourné, il est alors démoulé puis salé. Il est ensuite posé dans un séchoir à une température de 16 °C à 18 °C pendant quatre jours, avant dêtre placé pendant au moins quinze jours en cave daffinage, où il sera lavé et retourné régulièrement.
Après ce séjour en cave, le reblochon laitier de Savoie est emballé dans un papier adapté, dont il est isolé par une fine plaque dépicéa pour réguler son humidité et lui permettre de poursuivre son affinage.

Le Chat-Bo
From-029-1

Fiche technique

LAIT
Vache
TEXTURE
Souple
ALLERGENE
Lait
MATIERE GRASSE
26 %
PROVENANCE
Rhône-Alpes
SAISON
Toute l'année
VIN CONSEILLE
Mondeuse rouge
INTENSITE
médium
APPELLATION
AOP

Dans la même catégorie